Rechercher : Tapez les premières lettres de votre ville

Où ?

Quoi ?

Quand ?

Sorties en Alsace
Gastronomie>Vins>Une cave à vin décomplexée !

Une cave à vin décomplexée !

        

Le mois de septembre et son collègue octobre marquent l’époque des innombrables foires aux vins dans nos supermarchés régionaux. Nombreux sont celles et ceux qui attendent ce moment pour envisager de se constituer une cave. Cette année nous vous proposons de franchir le pas en évitant les erreurs les plus courantes.

Une cave à vin décomplexée ! DR Une cave à vin décomplexée !

Les bonnes raisons de stocker quelques bouteilles dans sa cave sont multiples. En France, nous avons l’habitude d’accompagner nos meilleurs repas avec ce breuvage et il est contre-productif d’essayer de dénicher, en vitesse, voire n’importe où, un Bourgogne qui pourrait pourtant hypothétiquement magnifier notre gibier. En piochant au hasard, nous risquons la déception. Il sera peut-être trop ceci ou alors pas assez cela. Contrairement aux boissons industrielles formatées, le vin en France est un produit typé et, en exagérant à peine, on pourrait dire qu’il y a presque autant de Pommard que de producteurs de Pommard. Ceci s’applique à l’ensemble du vignoble français et explique les craintes du non-initié.

Comment choisir ? Comment savoir ?

En fait, ces interrogations contiennent déjà leurs réponses. On choisit souvent presque par hasard et, car la nature est bien faite, on sait très vite ce que l’on aime… ou non.

Le bon réflexe est donc simple. Se faire conseiller souvent, tenter à l’occasion… ou copier le bon choix des amis… mais, impérativement goûter et, en cas de totale satisfaction, en acquérir une série et les allonger à côté de ses petites sœurs qui auront été sélectionnées avec la même méthodologie. Bravo : à ce stade votre cave débute sur des bases sereines !

Au fil des années vous serez peut-être fidèle à l’un ou l’autre cru ou producteur, mais aussi, car votre goût évoluera, vous flânerez à la recherche de nouvelles typicités. Vous allez découvrir que vous possédez une mémoire olfactive qui ne demandait qu’à se révéler. Elle vous permettra très rapidement de vous diriger d’un pas sûr dans votre cachette pour réapparaître avec le flacon qui correspondra impeccablement à votre attente. Petit à petit votre collection s’agrandira et vous vous surprendrez parfois à oser des associations étonnantes. Vos inhibitions sont levées et vous êtes devenu un connaisseur. Rassurez-vous, certaines erreurs font intégralement partie du champ d’expérimentation mais aucune ne sera aussi inesthétique que celle que vous faisiez il n’y a pas si longtemps en tapant complètement «au hasard».

Quelques considérations judicieuses avant de vous lancer

Une cave à vin est un peu comme une bibliothèque. Il n’en existe pas d’idéale mais nos livres sont le reflet de nos personnalités. Simenon peut côtoyer Desproges et Proust.

Inutile, au départ, de remplir votre cave avec uniquement des bouteilles prestigieuses et chères. Elles ont une heureuse tendance à s’améliorer avec l’âge mais à leur apogée, elles auront disparu car bues trop tôt. Dommage. Il vaut mieux panacher grands crus à attendre et petit nectar à déguster «sur le fruit».

Ne vous fiez pas trop au millésime ou aux médailles. Rien ne remplace la dégustation.

Relativisez la littérature qui flatte plus souvent l’imaginaire que les papilles. (Château Plastoque et son goût en ouverture de fruits rouges mâtinés de noisette trempée dans la réglisse en finale fraîche de menthe n’est parfois qu’un mirage marketing écrit par un clown et destiné à leurrer le néophyte. Ceci dit, pour rire, c’est à goûter.)

Commencez par des valeurs sûres et faciles (Moulis, Haut Medoc, Bergerac, Languedoc, Alsace, Côte du Rhône, Bourgueil, Chinon…). Initiez-vous également aux vins de pays qui réservent d’excellentes surprises à des prix très abordables. Pour varier les plaisirs, lorsque votre palais sera plus aguerri, provoquez des chocs émotionnels et tentez des extrêmes (grains nobles alsaciens, Portos vintage, vins jaunes du Jura, Bandol rouge, Margaux, Saint-Julien, Côte rôtie… le budget n’est plus le même mais aujourd’hui vous saisissez les différences).

Avec combien de bouteilles débuter ?

Il n’y a pas de règles précises mais lorsqu’une dégustation vous enthousiasme un carton de six bouteilles ne doit pas vous effrayer. Tous les vins ne sont pas de garde et votre goût va évoluer, inutile d’exagérer dans l’autre sens. Selon vos envies, votre budget et votre tempérament, vous irez dans l’une ou l’autre direction et si vous réussissez, en quelque temps, à stocker au moins un an de consommation moyenne dans vos étagères, vous aurez, à mon sens, rejoint le club très ouvert de ceux qui abordent sérieusement et efficacement leur passion…

Certains, dont votre serviteur, sont amateurs de la diversité, d’autres se spécialisent. En musique, certains n’apprécient que Mozart mais personne ne s’en plaint.

En résumé, et le reste n’est que littérature : une cave à vin est un espace de liberté dans lequel s’exprime votre personnalité… et qu’importe la direction… pourvu qu’il y en ait une…

 

  Commentaires

A voir également

  • Une cave à vins chez moi ? Nos conseils pour débuter
    Une cave à vins chez moi ? Nos conseils pour débuter

    Vins

    Mettre en place sa cave à vin : nous vous proposons de franchir le pas en évitant les erreurs les plus courantes. Les bonnes raisons de stocker quelques bouteilles dans sa cave sont multiples. En France, nous avons l’habitude d’accompagner nos meilleurs repas avec ce breuvage et il est contre-productif d’essayer de dénicher, en vitesse, voire n’importe […]

  • Rosé Coteaux d\'Aix, Château Revelette
    Rosé Coteaux d'Aix, Château Revelette

    Vins

    Un rosé acrobate, de l'entrée jusqu'au dessert Une fois n'est pas coutume... nous dérogeons à la règle : ce mois-ci, pas d'accord avec un Vin d'Alsace ! Nous nous autorisons une infidélité à la région, infidélité absoute par Nicolas Jeangeorge, de la Closerie à Illzach. L'événement vinique Bain de […]

  • Réussir son salon du vin
    Réussir son salon du vin

    Vins

    Les règles que nous allons énoncer ici vont faire sourire le connaisseur, celui qui, hier encore, croyait que Margaux était une reine, alors que c'est un roi. Nous avons interrogé nos deux experts du mois, Georges Henner et Nicolas Jean Georges sur l'art et la manière d'aborder un salon du vin dans les meilleures conditions possibles. Un salon du vin, c'est un […]

  • Pétillez de plaisir avec le champagne !
    Pétillez de plaisir avec le champagne !

    Vins

    Vin de fête par excellence, le champagne est difficilement remplaçable pour célébrer la nouvelle année. Les bouchons qui sautent participent grandement à l'ambiance même si, année après année, nous signalons que la grande classe, au contraire, c'est d'ouvrir la bouteille avec la plus grande discrétion possible pour ensuite […]

  • Des idées de vins à mettre en cave
    Des idées de vins à mettre en cave

    Vins

    Les bons réflexes pour "alimenter" sa cave ? Faites confiance à votre palais. Une cave doit être envisagée comme un plaisir : celui de partager un bon breuvage entre amis. Oubliez les spéculations et concentrez-vous sur la dégustation. Intéressez-vous aux régions Languedoc, Rhône, Alsace, Loire. Leurs bouteilles ont souvent […]

Le QUIZ de la semaine Foire aux Vins de Belfort Foire aux Vins de Belfort

On vous invite à la Foire aux Vins de Belfort, du 29 août au 2 septembre 2018. 50 entrées à gagner ! Attention, les gagnants seront informés par mail à partir du 21 août.

Participer
Lisez le Journal des Spectacles
couverture magazine spectacles 310

Lisez Spectacles en ligne

Chaque mois, le Journal des Sorties en Alsace

Articles les plus lus
Abonnez-vous à la newsletter JDS