Rechercher : Tapez les premières lettres de votre ville

Où ?

Quoi ?

Quand ?

Sorties en Alsace
Magazine>Actu Magazine>Le sexe fait-il toujours vendre ? Un tour au supermarché érotique Planet Dream

Le sexe fait-il toujours vendre ? Un tour au supermarché érotique Planet Dream

        

Comme nous sommes ouvert d’esprit et un peu coquin sur les bords, nous avons eu envie de faire un p’tit tour à la boutique Planet Dream de Sausheim. Découvrez ce qui fait tourner une telle entreprise, s’il existe des produits stars, comment ça se passe en coulisses... Floriane Léonard nous dit tout !

Floriane prodigue conseils et astuces, comme dans n\'importe quelle autre boutique ! © Mike Obri Floriane prodigue conseils et astuces, comme dans n'importe quelle autre boutique !

Bah, allez. On parie que vous vous êtes un peu offusqué à la vue du titre de l’article. Juste avant de tout lire. Un peu comme Monsieur et Madame Tout le Monde. ça tombe bien, les boutiques érotiques Planet Dream s’adressent exactement... « ... à Monsieur et à Madame Tout le Monde ! », sourit Floriane Léonard, responsable du magasin de Sausheim depuis douze ans (ndlr : il existe un autre Planet Dream à Colmar, et prochainement à Strasbourg). « Au démarrage, on a tenu à enlever cette image de sex-shop sombre, et disons-le franchement, un peu glauque en faisant complètement autre chose. » Couleurs modernes, allées bien éclairées, rayons bien rangés et accessoires dernier cri, c’est le modèle Planet Dream. Les objets plus « hardcore » sont bien là, mais il faut un peu les chercher.

Comment se lance-t-on dans une telle entreprise ? « Mon métier d'origine, c'est le bâtiment... J’avais une somme à investir. Au départ, j’avais pensé à monter un restaurant, un truc très classique. Un jour, je rentre dans un sex-shop pour faire un cadeau. Et là, je me dis qu’il y a vraiment un truc à faire pour rendre ça plus attractif ! », détaille Claude Tesolin, qui fonde alors Planet Dream en 2001.

De moins en moins tabou !

En évoquant son job, Floriane lâche le mot « familial », juste avant d’en rire : « Bien sûr, on ne vient pas ici avec les enfants ! Mais je vois très souvent des soeurs venir ensemble. On a aussi énormément de couples, de tous âges, qui cherchent le plus naturellement du monde à pimenter leurs relations... Et puis pour les célibataires, on a de quoi les faire patienter jusqu’à ce qu’ils trouvent leur moitié ! », s’amuse la responsable de magasin.

Qui doit également faire preuve de psychologie avec certains clients. « Tout le monde ne sait pas toujours vers quel accessoire se tourner. On est là pour écouter les demandes des gens et les orienter. Parfois, on trouve des réponses pratiques à un manque de communication dans le couple. »

« Les accessoires ont beaucoup évolué, en bien ! »

Le magasin a-t-il des best sellers ? « Les produits ont beaucoup évolué ! Avant, c’était vraiment pas terrible : l’aspect, les matières ont changé. On a des sextoys techniques qui font tout tout seul, en finesse, grâce à des vibrations très élaborées », souligne la jeune femme. Le Womanizer fait ainsi partie de ces accessoires féminins qui cartonnent. Ou l’oeuf à télécommande, pour que Monsieur puisse surprendre Madame à distance. Et si ce dernier est floqué 50 Nuances de Grey, ça part encore mieux. « Avant, on faisait 70% du chiffre avec les DVD », se souvient Claude Tesolin. Et puis le haut-débit est arrivé. « Il faut évoluer avec le temps, mais on reste un commerce lambda : avec le commerce en ligne, on ne sait pas vraiment de quoi demain sera fait. »

Vient-on encore dans une boutique érotique un peu penaud, en se cachant..? « Non. Je trouve que les sexualités sont plus libérées qu’il y a quinze ans. Les gens assument. J’ai travaillé en supermarché où les gens ne vous disent même pas bonjour. Ici, les clients sont bien plus cordiaux. Ceux qui se sentent offensés par nos produits ont, je pense, une mentalité rétrograde. Ils sont un peu hypocrites, non ? Ont-ils peur d’être jugés ? », se demande en conclusion Floriane. En repartant, nous croisons un couple de sexagénaires souriants. Chouette !  ☛ Mike Obri

Planet Dream, zone Actipolis 2 à Sausheim, et ZAC de l’Aérodrome à Colmar - www.planetdream.fr

Infos pratiques

  • Plan Carte Le sexe fait-il toujours vendre ? Un tour au supermarché érotique Planet Dream
    2 Rue de l'Artois 68390 Sausheim

    Renseignements :

      03 89 61 54 46
      www.planetdream.fr

    Tarifs :

    NC

 Galerie photos

  • Floriane prodigue conseils et astuces, comme dans n'importe quelle autre boutique ! © Mike Obri
  • Les fameuses menottes... © M.O.
  • What's this ?! © M.O.

  Commentaires

A voir également

Le QUIZ de la semaine Cité du Train Cité du Train

Cette semaine, on vous invite à la Cité du Train - Patrimoine SNCF de Mulhouse. 20 entrées sont à gagner pour découvrir ce beau musée.

Participer
Lisez le Journal des Spectacles
couverture magazine spectacles 308

Lisez Spectacles en ligne

Chaque mois, le Journal des Sorties en Alsace

Articles les plus lus
Abonnez-vous à la newsletter JDS