Gastronomie>Guide du cuisinier>Tout savoir sur la noix

Tout savoir sur la noix

Tout savoir sur la noix Tout savoir sur la noix DR

Dans le noyer, comme dans le cochon, tout est bon. De la racine au fruit, tout est utilisé. Les racines sont adulées par les constructeurs prestigieux de limousine (les célèbres options tableau de bord en ronce de noyer), le bois par les ébénistes, le brou, la peau verte qui tâche les doigts, par les teinturiers et les distillateurs. Sans omettre la coque du fruit, excellent matériau de chauffage, les feuilles, prisées par l'industrie pharmaceutique, le tourteau pour l'alimentation du bétail et enfin les cerneaux et ses dérivés pour l'alimentation humaine.

La noix du Périgord

La petite noix à l'heure de l'Europe : la noix du Périgord bénéficiait, comme un bon vin, depuis mai 2002 d'une AOC (Appellation d'Origine Contrôlée). Depuis le 20 Août 2004, elle peut rayonner en Europe avec un AOP (Appellation d'Origine Protégée). L'analogie vinicole ne s'arrête pas là car les nuciculteurs ont adopté également le terme «primeur» qui caractérise un fruit jeune de qualité optimale et commercialisé de sa cueillette jusqu'au 15 octobre.
Ensuite, elle prend l'appellation noix sèche et cerneau de noix jusqu'au 31 décembre de l'année suivante, soit au maximum 15 mois de viabilité en AOC. Forte de l'expérience de la vache, elle profite également d'une garantie de traçabilité, bien utile dans le cas, fort douteux néanmoins, d'une épidémie majeure de noix folle.
La récolte de noix 2004 est donc le premier millésime en Appellation d'Origine Protégée (AOP).

La noix : un véritable médicament naturel !

Des expérimentations menées à l'UFR de pharmacie de Grenoble mais aussi par des laboratoires canadiens, espagnols montrent qu'un régime à base d'huile de noix abaisse le taux de mauvais cholestérol, augmente le taux du «bon», modifie le comportement des plaquettes sanguines et diminue le risque des accidents vasculaires (infarctus et accidents cérébraux). Cela serait dû à sa très forte teneur en acide gras essentiels de type Omega 3, les mêmes que ceux contenus dans le poisson.

Notre organisme ne peut s'en passer mais ne sait pas les synthétiser... la noix, quelle qu'elle soit, en est riche à 72% ! (cajou, amande, pistache ou noix classique). Toute personne qui souffre de cholestérol, de problèmes cardiaques, d'épilepsie ou d'Alzheimer devrait s'informer des récentes études sur ce sujet.

De là à adhérer à la «théorie des signatures» qui implique une relation intrinsèque entre différents objets de formes analogues (le cerneau et le cerveau humain, un demi cerneau et le cœur, la mandragore et le corps humain par exemple) il y a un pas que seul Harry Poter franchira...

Voir aussi :
- comment hacher des noix sans en mettre partout
- la recette du feuilleté aux noix, champignons et roquefort

Vous aimerez aussi

Dans la même rubrique

  • Le lièvre, un gibier goûtu
    Le lièvre, un gibier goûtu

    Guide du cuisinier

    Le lièvre est particulièrement dur à chasser : Elmer n'a jamais réussi à tuer Bugs Bunny ! Il vous sera donc plus facile de le trouver dans le commerce, où il provient en majorité de l'élevage. Le cuisiner prendra un temps certain, mais le résultat est là : un plat typé et musclé. Un plat très […]

  • Le renouveau annoncé des vieux légumes
    Le renouveau annoncé des vieux légumes

    Guide du cuisinier

    L'agriculture intensive, le rendement et l'efficacité les ont écartés, ils ont bon an mal an survécu grâce à ce que les adeptes de StarWars nomment la force obscure et voilà qu'ils reviennent de moins en moins timidement sur le devant de la scène. Eux, ce sont les... vieux légumes. Il fût un temps, que les joueurs de Wii ne […]

  • Tout savoir sur le veau : origines, appellations, recettes
    Tout savoir sur le veau : origines, appellations, recettes

    Guide du cuisinier

    Le veau est connu pour ne pas trop supporter la chaleur et, selon les connaisseurs, sa viande est encore plus savoureuse en hiver. Selon un sondage de 2006, la blanquette de veau arrive même en tête des plats préférés des Français, juste avant le couscous et les moules frites. Partons à sa découverte ! Quelques généralités […]

  • Le repas marcaire : le plat typique des fermes auberges
    Le repas marcaire : le plat typique des fermes auberges

    Guide du cuisinier

    Dans une ferme auberge des Vosges alsacienne, vous pouvez être sûr de pouvoir déguster le fameux repas marcaire. Un menu composé de plats typiques des fermes auberges. En Alsace, la tradition marcaire a su garder son savoir-faire et sa production de produits de la ferme. Venez déguster le repas marcaire après une randonnée et vivre une […]

  • Tout savoir sur le gibier
    Tout savoir sur le gibier

    Guide du cuisinier

    Quand l'automne est solidement installé sur l'Alsace, les amateurs de bonnes viandes sont aux aguets : ils attendent sur leurs assiettes le gibier de saison. À déguster sans tarder : sanglier, chevreuil, faisan, caille, lièvre... Le gibier d'Alsace fait les beaux jours des tables gastronomiques de la région. Rare, en effet, de ne pas en trouver à la carte. […]

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !