Magazine>Actu Magazine>Art contemporain : un nouvel écrin à Wattwiller

Art contemporain : un nouvel écrin à Wattwiller

  • Centre d'art contemporain, 27 rue de la Première armée Wattwiller

Le centre d\'art contemporain de la Fondation François Schneider a été conçu par l\'architecte Daniel Villotte Le centre d'art contemporain de la Fondation François Schneider a été conçu par l'architecte Daniel Villotte © Sandrine Bavard

Le centre d’art contemporain de la Fondation François Schneider sera inauguré le 16 mai 2013. Un très bel espace de 3300m², ouvert sur l’extérieur, qui exposera des artistes inspirés par l’eau.

La richesse de Watwiller tient à son eau, descendant directement du Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges. C’était déjà vrai avec les Grandes Sources de Watwiller, entreprise d’eau minérale, créée par François Schneider en 1992. Et c’est encore plus vrai avec le centre d’art contemporain, porté par la Fondation François Schneider, qui ouvrira ces portes le 16mai.

Tout ici évoque cet élément. A commencer par le bâtiment, une ancienne usine d’embouteillage, malgré son fronton en rotonde qui ferait plutôt penser à une maison de maître. A l’intérieur, l’architecte Daniel Villotte a joué avec la transparence et l’épure, avec de grandes baies vitrées donnant sur les bassins et fontaines. Et surtout, les œuvres exposés auront pour thème unique l’eau : « Bien souvent, quand un profane est confronté à l’art contemporain, il se demande quelle est l’origine de la création, parce que c’est parfois difficile à comprendre. Là, il le sait et l’initiation sera plus facile, que ce soit pour les jeunes ou les adultes qui ne sont pas très familiers avec les nouvelles formes de création », explique François Schneider.

Valoriser des artistes encore peu connus

Le philanthrope, amateur d’art contemporain, souhaite grâce à ce lieu donner un écrin à des artistes inconnus : « J’ai côtoyé dans ma vie professionnelle beaucoup d’artistes et j’ai vu qu’ils avaient énormément de difficulté à se faire connaitre et à vivre de leur talent. Je veux leur permettre de vivre de leur art », insiste François Schneider tout au long de la visite. La première exposition sera d’ailleurs consacrée aux lauréats du concours « Les talents contemporains », organisé depuis l’an dernier par la fondation et doté de 300 000 euros. On verra les 7 artistes primés lors de l’édition précédente, et les 40 finalistes retenus cette année, parmi quelques 3200 dossiers provenant du Zimbabwe, du Venezuela ou des Etats-Unis.

Un jardin avec un Pol Bury ou un Nikki de Saint-Phalle

Et c’est vrai qu’ils auront un magnifique écrin, sur plusieurs niveaux. Au rez-de-chaussée, un plateau qui s’offre à la lumière naturelle, donnant sur un jardin agrémenté d’œuvres d’art comme la fontaine de Pol Bury ou une porteuse d’eau de Nikki de Saint-Phalle. A l’étage, un plateau encore avec une terrasse ouverte, offrant une très belle vue sur la ville et la nature environnante. Au sous-sol, deux salles d’expositions plongées dans la pénombre, dont l’une consacré spécifiquement aux vidéos. Sans oublier une salle de projection de 50 places pour les scolaires.

La directrice du lieu, Marie Spratley, se réjouit d’avoir un tel espace à disposition : « L’avantage de cet espace, c’est que l’on peut tout y faire. On a une grande liberté d’accrochage et les expos peuvent être à l’image de l’artiste. Par exemple, nous accueillerons en mai une œuvre d’Yves Chaudoüet, composée de plus de 100 poissons des grandes profondeurs, et qui va occuper quasiment toute une salle. »

Le centre d’art accueillera trois expositions à l’année. La Fondation espère à plus long terme établir un programme de prêts des œuvres, les faire tourner dans d’autres lieux d’expositions, et organiser des ventes aux enchères pour créer la côte des artistes. Et c’est sans sourciller que François Schneider proclame : « Je suis un utopiste. Je veux que le rayonnement de ce lieu soit mondial ! »

Infos pratiques

Centre d'art contemporain, 27 rue de la Première armée 68700 Wattwiller

Renseignement - Horaires - Tarifs :

03 89 82 10 10
Inauguration le 16 mai 2013

Commentaires

Vous aimerez aussi

Dans la même rubrique

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !