Gastronomie>Boissons>Brasserie Boum'R : de la bière au royaume des Grands Crus

Brasserie Boum'R : de la bière au royaume des Grands Crus

Max Warda brasse des IPA modernes et généreuses, en mode zen Max Warda brasse des IPA modernes et généreuses, en mode zen © Mike Obri

On connaît davantage Wettolsheim, cité viticole à l'ouest de Colmar, pour ses Grands Crus et ses nombreux vignerons réputés. Depuis trois ans, on y trouve aussi la brasserie Boum'R, qui crée des bières artisanales de grande qualité !

Au rayon "alcool" du Super U de Brunstatt, nous remarquons des bières alsaciennes aux étiquettes léchées et séduisantes. On décide d'en goûter quelques-unes, et, heureuse surprise, elles sont excellentes - à condition d'apprécier l'inévitable amertume des IPA. « Faire des bières qui ont du goût, c'est mon seul objectif ! » Tel est le cri du coeur du sympathique Max Warda, à la tête de la brasserie Boum'R à Wettolsheim. Il réfléchit quelques secondes. « ... Et puis arriver à me dégager un salaire décent ! »

450 kilos de malt pour sa bière forte !

Alors qu'il venait à peine de recevoir sa nouvelle cuverie italienne dernier cri destinée à sortir 1200 litres par brassin, pof, Covid, et chute de la demande. « Ouvrir sa brasserie, c'est une aventure ! Bosser 12h par jour tous les jours... Jusqu'en janvier dernier, je brassais 200 litres par 200 litres, ce n'était plus possible, il fallait changer de matériel. En France, il faut sortir au moins 20 000 litres de bière par an pour se dégager un salaire. Avec un brassin de 1200 litres par semaine, j'aurais dû être dans les clous, mais le Covid a freiné la demande, surtout pour les fûts », explique le jeune homme.

Max est autodidacte : il a tout appris dans la cuisine de son ancienne colocation à Hettenschlag, où il a croisé par hasard d'autres passionnés de bières faites à la maison ! Après avoir été mécanicien moto, puis commercial chez Liebherr, il lance sa micro-brasserie en y investissant ses économies. Ainsi naît la Boum'R : du surnom donné en alsacien aux habitants d'Hettenschlag. Rien à voir avec les baby-boomers... même si ses IPA bien houblonnées ont un petit côté "sale gosse", en rupture avec les bières industrielles et formatées de papa. Là, à chaque cuvée, Max envoie du fat.

« C'est fou tout ce qu'on peut sortir comme goûts différents avec les IPA. On ne réfléchit plus en terme de couleurs - blonde, blanche ou ambrée - car on peut faire tout ce qu'on veut ! » On dit amen à sa forte "120" à 9,5° (12 houblonnages et 450 kg de malt par brassin !), sa très fruitée Citra, ou son Alsace Pale Ale, qui réunit la finesse des houblons alsaciens à la puissance des houblons américains. Le meilleur des deux mondes. Du joli travail, Monsieur Max.      Mike Obri


Vous aimerez aussi

Dans la même rubrique

  • 5 bonnes microbrasseries dans le 6-8
    5 bonnes microbrasseries dans le 6-8

    Boissons

    La bière industrielle au goût standardisé, C'est terminé ? L'Alsace est l'une des régions les plus fécondes concernant les microbrasseries... alors voici 5 de nos artisans préférés (il a fallu faire un choix, mais on aime bien aussi tous les autres, hein, on aime tout le monde, nous). 1) G'Sundgo Labellisée 100% bio, les […]

  • On a réalisé notre bière maison : comment ça marche, le verdict, etc.
    On a réalisé notre bière maison : comment ça marche, le verdict, etc.

    Boissons

    On a voulu faire notre propre bière, avec ces fameux kits de préparation ("Beer Kit") qui se vendent un peu partout pour une cinquantaine d'euros. L'opération prend plusieurs semaines. Alors ? ça a donné quoi ? Les micro-brasseurs de la région vont sûrement bien rigoler... Ils n'ont pas de souci à se faire. Par Mike Obri Concassage […]

  • Torréfaction Lagarde : les secrets d\'un bon café
    Torréfaction Lagarde : les secrets d'un bon café

    Boissons

    Guatemala Maya, Honduras Montecillos, Moka d’Ethiopie... Claude Lagarde torréfie des cafés venus d’Afrique, d’Amérique du Sud et d’Asie dans sa boutique de Guebwiller. Des cafés qui libèrent au mieux leurs arômes pour une clientèle qui recherche la qualité. Depuis qu’il est installé sur la place de […]

  • Le Whisky, une spécialité bien alsacienne !
    Le Whisky, une spécialité bien alsacienne !

    Boissons

    Depuis 1962, sur les hauteurs du Pays Welche non loin de Kaysersberg, la distillerie familiale Miclo élabore des eaux-de-vie et des liqueurs haut de gamme. L'érosion de la consommation de ces alcools forts depuis les années 90 a contraint l'entreprise à investir de nouveaux marchés, dont celui très porteur des whiskies. La distillerie Miclo est une […]

  • Spritz : l\'apéro de Venise
    Spritz : l'apéro de Venise

    Boissons

    Ce merveilleux apéritif se déguste aujourd'hui dans toute l'Europe. Malgré un nom aux consonances autrichiennes, il est LA boisson de Venise, donc la boisson du couple qui connaît le secret du bonheur. Vous devrez dénicher une bouteille d'Apérol (un mélange secret d'herbes et d'agrumes amers) dans un magasin spécialisé en produits […]

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !