Gastronomie>Boissons>Idées cadeaux : des nectars à s'offrir entre esthètes

Idées cadeaux : des nectars à s'offrir entre esthètes

Faites-vous plaisir avec un Cognac, à siroter avec modération en fin de repas Faites-vous plaisir avec un Cognac, à siroter avec modération en fin de repas © Marco Mayer - Fotolia

Depuis la loi Evin, notre pays a heureusement sensiblement réduit sa consommation d'alcool. Le Père Noël s'est adapté et propose aujourd'hui des nectars qui réjouiront avec modération, sans empiéter sur son collègue plaisir. Nous présentons quelques bouteilles d'exception à s'offrir entre esthètes. Une excuse épatante pour céder à l'indécence sans trop culpabiliser. Par Harty

Vieux Porto Coleitha

Un vin de Porto de très haute qualité. Issu d'une seule vendange millésimée, il séjourne dans le bois pendant au moins sept ans. La date d'embouteillage figure sur l'étiquette et on le boit dans les années qui suivent. Contrairement à ses collègues d'apéritif, une fois ouvert, il convient de le boire comme une bouteille de vieux vin de grains nobles. Arômes de fruits secs, de torréfaction, de bois, d'épices. Une complexité et un bouquet qui enthousiasmeront les amateurs de cigares à la fin des repas de fêtes. Se boit à température. A partir de 40 euros.

Le Porto Vintage

Le «Vintage» est un vin de porto d'une qualité exceptionnelle issu d'un seul millésime. Il est obligatoirement mis en bouteille entre la deuxième et la troisième année suivant la vendange. C'est un vin charpenté dont la couleur est rouge foncé. Le vieillissement en bouteille, de 5 ans à plus de 50 ans pour les meilleurs millésimes, lui apporte délicatesse et élégance, l'astringence initiale se dissipant graduellement. Il acquiert ainsi un arôme équilibré, complexe et très distingué. Après quelques années de vieillissement en bouteille, le Vintage développe des arômes torréfiés (chocolat, cacao, café, cigares, etc.), des arômes épicés (cannelle, poivre...) et, parfois, des arômes fruités. A partir de 50 euros.

Les Alsaces en vendanges tardives

Tous les cépages d'Alsace, suivant les années, peuvent se concevoir en VT. Il faut qu'il y ait pourriture noble sur le raisin et les amateurs savent bien que ces bouteilles possèdent un rapport qualité prix exceptionnellement... bas. Imaginez combien de raisins secs il faut presser pour obtenir cette quintessence ! Exceptionnels sans autre artifice ou idéaux en Gewurtztraminer pour transformer un foie gras en instant sublime. Se boit frais et non glacé. A partir de 20 euros.

Les Alsaces en Grain Noble

Mention rare et prestigieuse. Nous pourrions résumer en signalant qu'une sélection de grain noble fait le tri entre les raisins dignes d'une vendange tardive. Ce travail long et fastidieux explique le prix et le conditionnement en mini-bouteille. Les mots ne suffisent plus à décrire les arômes d'une complexité et d'une richesse qui dépassent l'entendement. Apte au vieillissement, le grain noble se suffit à lui-même et couronnera une fin de repas à condition d'être servi frais et non glacé. A partir de 35 euros la bouteille de 37,5 cl.

Les Alcools blancs d'Alsace

Certaines maisons alsaciennes fournissent les plus grands palais gouvernementaux du monde et font allègrement oublier les tords boyaux des voisins paysans. Selon l'adage « tout peut se distiller », vous aurez à faire un choix parmi des dizaines de possibilités de fruits. Les prix dépendent des rendements et du temps nécessaire à la cueillette et à sa préparation. Une mirabelle n'est pas une fraise sauvage. A partir de 35 euros pour les fruits à noyaux.

Le Cognac en XO

Comprendre Extra Old. Minimum six ans et demi d'élevage en barrique ces cognacs d'exception représentent l'aristocratie de la gamme. Les plus grandes maisons proposent des vieillissements qui dépassent allègrement ces minima pour un budget qui deviendra évidemment proportionnel. Contrairement aux idées reçues, un vieux cognac fond les arômes jusqu'à devenir pur velours. Les astringences disparaissent avec l'âge et le breuvage acquiert des subtilités qui réjouissent les connaisseurs. A siroter en fin de repas autour de la cheminée. A partir de 50 euros.

Vous aimerez aussi

Dans la même rubrique

  • Brasserie Boum\'R : de la bière au royaume des Grands Crus
    Brasserie Boum'R : de la bière au royaume des Grands Crus

    Boissons

    On connaît davantage Wettolsheim, cité viticole à l'ouest de Colmar, pour ses Grands Crus et ses nombreux vignerons réputés. Depuis trois ans, on y trouve aussi la brasserie Boum'R, qui crée des bières artisanales de grande qualité ! Au rayon "alcool" du Super U de Brunstatt, nous remarquons des bières alsaciennes aux […]

  • 5 bonnes microbrasseries dans le 6-8
    5 bonnes microbrasseries dans le 6-8

    Boissons

    La bière industrielle au goût standardisé, C'est terminé ? L'Alsace est l'une des régions les plus fécondes concernant les microbrasseries... alors voici 5 de nos artisans préférés (il a fallu faire un choix, mais on aime bien aussi tous les autres, hein, on aime tout le monde, nous). 1) G'Sundgo Labellisée 100% bio, les […]

  • On a réalisé notre bière maison : comment ça marche, le verdict, etc.
    On a réalisé notre bière maison : comment ça marche, le verdict, etc.

    Boissons

    On a voulu faire notre propre bière, avec ces fameux kits de préparation ("Beer Kit") qui se vendent un peu partout pour une cinquantaine d'euros. L'opération prend plusieurs semaines. Alors ? ça a donné quoi ? Les micro-brasseurs de la région vont sûrement bien rigoler... Ils n'ont pas de souci à se faire. Par Mike Obri Concassage […]

  • Torréfaction Lagarde : les secrets d\'un bon café
    Torréfaction Lagarde : les secrets d'un bon café

    Boissons

    Guatemala Maya, Honduras Montecillos, Moka d’Ethiopie... Claude Lagarde torréfie des cafés venus d’Afrique, d’Amérique du Sud et d’Asie dans sa boutique de Guebwiller. Des cafés qui libèrent au mieux leurs arômes pour une clientèle qui recherche la qualité. Depuis qu’il est installé sur la place de […]

  • Le Whisky, une spécialité bien alsacienne !
    Le Whisky, une spécialité bien alsacienne !

    Boissons

    Depuis 1962, sur les hauteurs du Pays Welche non loin de Kaysersberg, la distillerie familiale Miclo élabore des eaux-de-vie et des liqueurs haut de gamme. L'érosion de la consommation de ces alcools forts depuis les années 90 a contraint l'entreprise à investir de nouveaux marchés, dont celui très porteur des whiskies. La distillerie Miclo est une […]

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !