Rechercher : Tapez les premières lettres de votre ville
Si ça bouge, c'est dedans !
Gastronomie>Guide du cuisinier>La coquille Saint-Jacques

La coquille Saint-Jacques

      

La coquille Saint-Jacques est appréciée des gourmets pour sa chair, mais aussi pour son corail. Elle est riche en fer mais nos concitoyens l'observent parfois avec des yeux suspicieux car sous la même appellation se cache de nombreux coquillages différents.

La coquille Saint-Jacques © papinou - Fotolia.jpg La coquille Saint-Jacques

La meilleure des Saint-Jacques ? Soyons chauvin. La « pecten maximus » ou « pecten jacobeus » française. Ce sont aussi, ceci n'est pas un hasard, les plus chères mais elles sont goûteuses. Les prix varient aussi en fonction du rapport poids coquille et poids de la noix. C'est un des pièges de l'espèce car la variation peut connaître une amplitude de 50%. Celle-ci, fraîche, sera moins chère mais vous achèterez... de la coquille. Une fausse bonne affaire.
L'autre élément est plus pernicieux. Il faut impérativement lire la dénomination commerciale qui comporte le nom en latin. Le mode de production (élevage ou capture) et la zone de capture ou d'élevage. Ces trois mentions sont obligatoires. On discerne généralement les « vraies » pecten maximus : France. Les Platopecten magellanicus : Canada. Certes grandes, mais sans corail. Les Argopecten purpuratus : Chili. Plus petites mais avec un corail bicolore orange intense. Les Clamys farreri : Chine. Petites et assez dures.
Ce n'est pas une arnaque car, en 1996, l'Organisation Mondiale du Commerce a autorisé l'usage du nom commercial « Saint Jacques » pour d'autres pectinidés que notre espèce locale et on les retrouve dans les étalages sous l'appellation « Noix de Saint Jacques » alors que pour le puriste il s'agira plutôt de pétoncles. Mais c'est légal car nous avons intégré dans notre réglementation ce principe. Les coquilles sont différentes mais vu que dans ce cas on achète les « noix » qui sont la chair désolidarisée de sa carapace, on ne sait plus exactement ce qui se trouve dans notre assiette. Un flou vaguement artistique mais autorisé.

Ultime ruse commerciale

Comment choisir ses Saint-Jacques fraîches ? Elles sont vivantes et fermées. Si elles baillent, on les touche et hop, elles se referment. Le poissonnier peut vous les ouvrir et détacher le bloc noix et corail. La poche noire est jetée. Vous croyez tenir enfin votre Saint-Jacques de qualité ? Mais à la cuisson, la noix perd la moitié de son poids ? Cela signifie qu'elle a été préalablement trempée (ce qui doit figurer sur l'étiquette). C'est un peu trop facile car l'animal retient facilement l'eau. Vous venez de comprendre le « prix défiant toute concurrence », des modèles qui pataugent dans le petit seau en plastique de votre commerçant. Les Saint Jacques congelées peuvent, elles aussi, avoir été trempées préalablement. Il faut ici, et plus qu'ailleurs, lire les étiquettes.

Découvrez nos recettes à base de Noix de Saint-Jacques :
- les noix de Saint-Jacques flambées au Cognac
- la salade de mâche aux noix de Saint-Jacques
- les noix de Saint-Jacques aux dès de céleri-rave

A voir également

  • La Rose-Croix : tradition et modernité
    La Rose-Croix : tradition et modernité

    Vendredi 26/04/2019

    Colmar

    La Rose-Croix : Tradition et Modernité. Conférence de Laurent Aknin, Historien et conférencier de l'AMORC.Sur un plan historique, la Rose-Croix apparait en Europe au début du 17ème siècle, dans la vallée rhénane. Strasbourg est une des premières villes où les Rose-croix se sont fait connaître. La Tradition la fait remonter bien plus loin dans le temps, jusqu’aux […]

  • Le renouveau annoncé des vieux légumes
    Le renouveau annoncé des vieux légumes

    L'agriculture intensive, le rendement et l'efficacité les ont écartés, ils ont bon an mal an survécu grâce à ce que les adeptes de StarWars nomment la force obscure et voilà qu'ils reviennent de moins en moins timidement sur le devant de la scène. Eux, ce sont les... vieux légumes. Il fût un temps, que les joueurs de Wii ne peuvent pas connaître, où cultiver un […]

  • Tout savoir sur la noix
    Tout savoir sur la noix

    Dans le noyer, comme dans le cochon, tout est bon. De la racine au fruit, tout est utilisé. Les racines sont adulées par les constructeurs prestigieux de limousine (les célèbres options tableau de bord en ronce de noyer), le bois par les ébénistes, le brou, la peau verte qui tâche les doigts, par les teinturiers et les distillateurs. Sans omettre la coque du fruit, excellent matériau de […]

  • Tout savoir sur le veau : origines, appellations, recettes
    Tout savoir sur le veau : origines, appellations, recettes

    Le veau est connu pour ne pas trop supporter la chaleur et, selon les connaisseurs, sa viande est encore plus savoureuse en hiver. Selon un sondage de 2006, la blanquette de veau arrive même en tête des plats préférés des Français, juste avant le couscous et les moules frites. Partons à sa découverte ! Quelques généralités sur le veau Le veau, on l’apprend à […]

  • Le lièvre, un gibier goûtu
    Le lièvre, un gibier goûtu

    Guide du cuisinier

    Le lièvre est particulièrement dur à chasser : Elmer n'a jamais réussi à tuer Bugs Bunny ! Il vous sera donc plus facile de le trouver dans le commerce, où il provient en majorité de l'élevage. Le cuisiner prendra un temps certain, mais le résultat est là : un plat typé et musclé. Un plat très […]

  • Le renouveau annoncé des vieux légumes
    Le renouveau annoncé des vieux légumes

    Guide du cuisinier

    L'agriculture intensive, le rendement et l'efficacité les ont écartés, ils ont bon an mal an survécu grâce à ce que les adeptes de StarWars nomment la force obscure et voilà qu'ils reviennent de moins en moins timidement sur le devant de la scène. Eux, ce sont les... vieux légumes. Il fût un temps, que les joueurs de Wii ne […]

  • Tout savoir sur la noix
    Tout savoir sur la noix

    Guide du cuisinier

    Dans le noyer, comme dans le cochon, tout est bon. De la racine au fruit, tout est utilisé. Les racines sont adulées par les constructeurs prestigieux de limousine (les célèbres options tableau de bord en ronce de noyer), le bois par les ébénistes, le brou, la peau verte qui tâche les doigts, par les teinturiers et les distillateurs. Sans omettre la […]

  • Tout savoir sur le veau : origines, appellations, recettes
    Tout savoir sur le veau : origines, appellations, recettes

    Guide du cuisinier

    Le veau est connu pour ne pas trop supporter la chaleur et, selon les connaisseurs, sa viande est encore plus savoureuse en hiver. Selon un sondage de 2006, la blanquette de veau arrive même en tête des plats préférés des Français, juste avant le couscous et les moules frites. Partons à sa découverte ! Quelques généralités […]

  • Tout savoir sur le gibier
    Tout savoir sur le gibier

    Guide du cuisinier

    Quand l'automne est solidement installé sur l'Alsace, les amateurs de bonnes viandes sont aux aguets : ils attendent sur leurs assiettes le gibier de saison. À déguster sans tarder : sanglier, chevreuil, faisan, caille, lièvre... Le gibier d'Alsace fait les beaux jours des tables gastronomiques de la région. Rare, en effet, de ne pas en trouver à la carte. […]

Commentaires

Le QUIZ de la semaine Salon de l'Habitat à Vesoul Salon de l'Habitat à Vesoul

Le JDS vous invite cette semaine au Salon de l'Habitat à Vesoul. 30 entrées sont à gagner en répondant à nos quelques questions ci-dessous ! Bonne chance :)

Participer
Lisez le Journal des Spectacles
couverture magazine spectacles 316

Lisez Spectacles en ligne

Chaque mois, le Journal des Sorties en Alsace

Articles les plus lus
Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !

JDS sélectionne pour vous les meilleures idées de sorties en Alsace. Vous aussi profitez pleinement de tout ce qu'il se passe près de chez vous.