A nos Morts

Une création de la compagnie Mémoires Vives La compagnie strasbourgeoise Mémoires Vives bouscule l’Histoire bien-pensante en rendant hommage aux "indigènes" morts pour la France. Et redonne à la culture hip hop ses lettres de noblesse, dans un formidable spectacle d’utilité publique.



Fresque chorégraphique et musicale, documentaire vivant, A nos morts est un spectaculaire coup de poing artistique qui met K.-O. tous les préjugés. «Que vaut l’actuel débat sur l’immigration, quand toutes les données du problème ne sont pas dévoilées  ?», s’interroge Yan Gilg, directeur artistique de Mémoires Vives.
Créée autour du projet A nos morts, la compagnie réunit des Français de toutes origines, travailleurs sociaux et artistes, partant du même constat : «En enseignant une Histoire mythologique qui fait silence sur un pan fondamental, les ex-empires coloniaux ne font pas leur travail de mémoire : ils en subissent aujourd’hui les conséquences sociales. On ne peut pas s’intégrer dans un pays qui refuse d’admettre le rôle des immigrés dans son Histoire.»

Dette de sang

Avec une conviction sans faille, Yan Gilg a pris la plume pour répondre à cette "obligation de justice historique". Mais il était encore loin d’imaginer son ampleur. «En commençant à écrire, je me suis rendu compte que je ne connaissais rien sur la question : j’ai ouvert des bouquins, fait des recherches sur internet... et je suis tombé par terre ! Au fil des découvertes, un mélange de colère et de honte m’a habité.» Pendant un an et demi, il plonge dans les archives des deux guerres mondiales, nourrit son travail de témoignages, découvre aussi une quarantaine de documentaires récents sur le sujet, jamais diffusés. Soudain, l’Histoire change de visage. Elle ressemble tout à coup à ces tirailleurs d’Afrique ou d’Indochine utilisés comme chair à canon docile, humiliés, méprisés, niés dans leur humanité par ceux-là même pour qui ils ont sacrifié leur vie. «On a une dette de sang à l’égard de ces gens», affirme Yan Gilg.
Le pays des Droits de l’Homme se regarde en face le temps d’un spectacle. Car chacun des événements symptomatiques mis au jour par l’historien-poète lui a inspiré un tableau. Sur fond d’images d’archives, de témoignages de tirailleurs et de montages vidéo, rap, slam et danse hip hop racontent le Chemin des Dames, le maquis du Vercors, la Libération. L’absurdité de la guerre.

L’humanisme du hip hop

Une façon aussi de réhabiliter la culture hip hop. «On revient aux origines d’un art noble qui se voulait d’abord humaniste et intelligent», insiste l’auteur-compositeur. Accessible à toutes les générations, sans barrières, A nos morts veut simplement «parler au coeur des spectateurs, sans faire de règlements de comptes». Parce qu’«au fond, les gens ne sont pas mauvais, ils sont juste ignorants».

A noter  : un CD de 17 titres extraits du spectacle sera dans les bacs courant novembre. Voir la rubrique Actu-Zic.

Infos pratiques

Renseignements :

0389 628 910
www.espace-rhenan.fr.st

Tout public dès 10 ans

Horaires :

Samedi 24 à 20h30
Espace Rhénan, Kembs

Tarifs :

10 / 8 / 5,50€

Commentaires

Vous aimerez aussi

Dans la même rubrique

  • Cent mètres papillon
    Cent mètres papillon

    Sorties culturelles>Théâtre

    Samedi 13/03/2021

    Espace Rhénan - Kembs

    Cent mètres papillon raconte l’histoire de Larie, un adolescent épris de natation. Il nage et questionne « la glisse ». Il suit le courant en quête de sensations, d’intensité et de vertiges. Au rythme de rudes entraînements et de compétitions éprouvantes, il rêve d’être un grand champion.Son récit […]

  • Rage dedans
    Rage dedans

    Sorties culturelles>Théâtre

    Vendredi 9/04/2021

    Espace Rhénan - Kembs

    Tragicomédie de et avec Jean-Luc Piraux Ça fait quel bruit, un homme qui chute ?Paf ? Pof ? Plouf ?Ou parfois l’homme qui chute fait chut.En dansant sur le fil, en pointillés, la joie du jeu apparaît comme une bulle d’oxygène qui touche àl’universalité.Rage dedans mais aucune vague autour. Tombé du ciel bleu, sans sommation, […]

  • Georges
    Georges

    Sorties culturelles>Danse

    Samedi 29/05/2021

    Espace Rhénan - Kembs

    Dans cette pièce, nous traiterons de la question du genre et des différences que la société impose encore.« Je désire qu’à l’avenir on se dérobe à cette exigence des curieux, et que si on est absolument forcé de tracer son portrait, on se borne à copier sur son passeport le signalement rédigé par […]

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !