Gastronomie>Actu Gastronomie>Les marchés de Noël en Alsace : guide des spécialités culinaires alsaciennes !

Les marchés de Noël en Alsace : guide des spécialités culinaires alsaciennes !

Hummm des Bredalas à grignoter devant la télé ! Hummm des Bredalas à grignoter devant la télé ! DR

L'Alsace est un pays de gastronomie, d'excellence et de modestie. Cette période permet aux non-alsaciens de goûter et de ramener dans leur pays, la France de l'intérieur, quelques uns des fleurons de notre quotidien.

Bredala : Il est inconcevable pour un enfant d'ici de faire l'impasse sur ces petits gâteaux en forme de sapin, de biche, d'étoile ou de Renault Laguna. C'est simple, mais c'est bon.

Pain d'épice : vous oubliez les modèles sous vide de votre grande surface. Ici, on incorpore vraiment du miel et des épices. Une explosion de goûts différents qui vont vous donner l'envie de faire des associations de saveurs. Rendez-vous chez les Fortwenger à Gertwiller, le village du pain d'épice !

Le foie gras : en mordillant le pain d'épices vous avez imaginé son interaction avec du foie gras. Bravo. L'Alsace est d'ailleurs précurseur historiquement de la confection du foie gras. Ramenez-en chez vous, découpez quelques petits morceaux de pain d'épices et épatez vos convives à Nouvel An. Rejoignez-nous dans la rubrique vin.

Le vin d'Alsace : concentrez-vous sur les vendanges tardives et grains nobles. Visitez les Gewurztraminer et les Pinot Gris. Vous voilà en possession du complément idéal pour le foie gras et pain d'épices. Vous allez tutoyer le sublime et comprendre pourquoi ces bouteilles d'exception sont introuvables hors territoire. Nous préférons les boire nous-mêmes et les réserver aux amis qui nous visitent...

Berawecka : Il y a tellement d'ingrédients dans cette friandise ancêtre de la barre de céréales qu'il faudrait rajouter des pages à notre mensuel pour en faire la liste. (que du bon, que du naturel et 1% de sel) C'est délicieux et les principes actifs sont indécelables lors des contrôles antidopages.

Mannala/Schnakala : des petits pains que l'on trempe dans du chocolat chaud en période froide. Le mannala, représenté par une silhouette jambes écartées, symbolise l'homme. Le schnakala, un genre de tounicoti ésotérique, la femme. L'enfant découvre, ébahi, que l'homme est facile à connaître et à comprendre.

Autres nourritures que vous trouverez sur place : gaufres, crêpes, marrons chauds, marrons glacés, chourros (euh non pardon, il faut appeler ça stick de Noël !), beignets, pâtes de fruits, bonbons, pralinés, choucroute, flambaguette, gibiers à plumes et poils, vin chaud, bière... Ouvrez un dictionnaire gourmand, multipliez par deux la table des matières et vous approcherez du quart du choix que propose l'Alsace à celui qui a faim.

Tout ce qui n'est pas en bois ou en poterie se mange, tout ce qui se mange est bon !

Commentaires

A voir également

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !