Annuaire>Tourisme>Sites touristiques>Patrimoine historique>Seconde ligne Trois-Frontières / Kembs-Sierentz

Seconde ligne Trois-Frontières / Kembs-Sierentz

Ligne Maginot

Une des casemates à l\'Ouest de Sierentz, sur le site d\'Uffheim Une des casemates à l'Ouest de Sierentz, sur le site d'Uffheim DR

Dans le même élan que pour créer les lignes de défenses de Saint-Louis/Huningue, les troupes françaises ont renforcé les fortifications dans la zone de Kembs et de Sierentz, afin de servir de soutien aux premières ligne en cas d'une attaque par la Suisse. En plus petit nombre mais plus lourdement armées, certaines installations de cette ligne sont encore visibles.

Les installations de la ligne Kembs / Sierentz sont constituées pour la plupart de bunkers prévus pour accueillir des canons anti-char

Les casemates d'artillerie étaient prévues pour accueillir des canons de 75 comme à Bettlach. Elles ne sont aujourd'hui plus visibles, enterrées sous du béton.

La ligne possédait aussi sept casemates d'infanteries, toutes bâties sur le même modèle. Prévues pour être armées de canons anti-char de 47 et de mitrailleuses légères, les abris pouvaient accueillir une vingtaine de soldats.

Un peu partout à l'arrière de la ligne et entre les deux communes, des bunkers enterrés ou en surface sont là comme renfort. Ils étaient équipés de mitrailleuses et de canons anti-char pour la plupart.

Non restaurés, il est conseillé d'être prudent lors de la visite de ces vestiges.

 

Voir les autres points du circuit de la Ligne Maginot en Alsace.

Lire la suite

Renseignements

  • Seconde ligne Trois-Frontières / Kembs-Sierentz68680  Kembs
  • Accessibilité :

    Difficile (en forêt)

  • Tarifs :

    Accès libre

Vous aimerez aussi

A proximité

Plus d'un million de personnes consultent le site JDS chaque mois, profitez vous aussi de cette audience en publiant gratuitement votre établissement ou organisme dans notre annuaire.

Publier mon lieu gratuitement
Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !