Rechercher : Tapez les premières lettres de votre ville
Si ça bouge, c'est dedans !
Magazine>La rencontre>Lionel Lingelser, un comédien alsacien en pleine ascension

Lionel Lingelser, un comédien alsacien en pleine ascension

      

Il a des airs de jeunes premiers et pourtant déjà une longue carrière. Le comédien Lionel Lingelser, originaire de Mulhouse, révélé au théâtre, pourrait bientôt briller sur grand écran.

Lionel Lingelser a décroché son premier grand rôle au cinéma dans Big House, de Jean-Emmanuel Godart © Julie Moulier Lionel Lingelser a décroché son premier grand rôle au cinéma dans Big House, de Jean-Emmanuel Godart
Propos recueillis en octobre 2014.

Il pourrait être un futur visage du cinéma français. L’Adami a en tout cas cru en lui et l’a sélectionné parmi les jeunes talents au dernier festival de Cannes, où l’ont précédé des comédiens tels qu’Audrey Tautou, Léa Seydoux, Pierre Niney... « Le premier jour, ça m’a fait un choc toute cette ébullition, c’est vraiment pas mon monde de me retrouver assis à côté de Sharon Stone…Mais, très humblement, ça fait partie de mon métier. On a été invités à toutes les premières : voir Mommy, les 20 minutes d’ovation après le film, Xavier Dolan en pleurs, le prix qui lui est attribué derrière, c’était un moment historique », se remémore Lionel Lingelser.

Un tournage à New-York

Sa carrière au cinéma pourrait elle aussi connaître un tournant, puisqu’il vient de décrocher son premier grand rôle dans Big House, de Jean-Emmanuel Godart.

Il interprètera Marc, un jeune français qui part à New-York pour devenir danseur, sur le point de jouer dans une comédie musicale à Broadway, mais qui voit son rêve s’évanouir quand sa partenaire fait un déni de grossesse. Il rebondira dans un cabaret où il jouera ... les meneuses de revue : « Je vais apprendre à danser, découvrir l’univers transformiste. Les costumes, le maquillage… Quand j’étais petit, je ne faisais que ça ! Et je suis toujours un vrai gamin, ça me fait vraiment rêver, c’est tellement rare ce genre de projet ! »

Besoin d'adrénaline

Quand il était petit, Lionel Lingelser voulait être pilote de ligne, mais sa vue en a décidé autrement : « J’ai toujours fait du théâtre et j’étais très inventif, mais je ne savais pas qu’on pouvait en faire son métier. J’avais en tout cas besoin de quelque chose qui mette en jeu le corps, de physique, de vivant. Ce qui me plaît le plus, c’est de ne pas savoir ce qu’il se passera demain ! »

Pour se donner les moyens de réussir, le comédien a fait les meilleures classes, le Cours Florent, puis le Conservatoire d’art dramatique de Paris, pendant 7 ans, presque autant que médecine lui fait-on remarquer : « C’est un métier où tu apprends toute ta vie de toute façon, mais ce sont des années où tu fais des gammes comme au solfège. Et puis ce n’est pas qu’apprendre le métier, c’est aussi se faire une place dans ce monde-là. J’avais tout à construire. »

Et il a construit sa carrière pas à pas, montant sur les planches dans Musée Haut, Musée bas de Jean-Michel Ribes, donnant la réplique à Mimi Mathy dans Joséphine, ange gardien, tournant au côté de Daniel Auteuil dans le film 15 ans et demi.

Acteur et metteur en scène à la fois

Mais c’est surtout au théâtre que Lionel Lingelser s’est fait remarquer, dans Les Fourberies de Scapin d’Omar Porras, puis dans Oh Boy d’Olivier Letellier, spectacle récompensé d’un Molière du jeune public qui a « transformé [sa] vie ». Cette pièce a forgé sa vision du théâtre : un théâtre qui titille l’imaginaire du spectateur, un théâtre porteur d’émotions, pour ne pas faire fuir ceux qui n’y sont pas habitués. Et plus encore : « Monter sur scène est un acte politique, c’est un engagement, c’est la communication d’une énergie, c’est dire des choses, sans savoir à quel point ça peut bouleverser ou changer les gens. Quand la télé cherche à nous endormir, le théâtre va au contraire chercher à nous réveiller et à penser », souligne-t-il.

Et c’est ce qu’il s’attèle à faire dans sa compagnie, le Munstrum Théâtre, fondée en 2012 à Mulhouse, avec Louis Arène, pensionnaire de la Comédie française. Pour la première fois, il s’essaye à la mise en scène, avec L’Ascension de Jipé (lire notre article ici), programmé au Festival Scènes d’automne en Alsace. Un titre optimiste dans un monde qui ne l’est pas tant, à l’image de l’enthousiasme presque juvénile de ce trentenaire.


Un petit quizz pour finir

En boucle sur votre Ipod ?

Le Sud, de Nino Ferrer

Votre livre de chevet ?

Le Trésor des humbles, de Maeterlinck

Une personnalité que vous admirez ?

Pierre Rabhi, un grand sage. Je suis touché par sa volonté de semer des graines, de continuer à se battre, même si c’est peut-être vain.

Un endroit où vous sentez bien ?

La scène

Votre resto préféré dans le coin ?

Les Sheds à Kingersheim qui réouvre et où il va se passer plein de choses

Le truc que vous appréciez chez les autres ?

J’aime voir l’enfant qu’il y a en eux, leur capacité à être curieux, à s’émerveiller !

Le truc qui vous énerve chez les autres ?

Je déteste les injustices

A voir également

  • Luc Georges : la photo pour témoigner
    Luc Georges : la photo pour témoigner

    Après une carrière dans le graphisme et la communication, Luc Georges se consacre entièrement à sa passion : la photographie, dans une veine sociale. Il expose jusqu’à la fin du mois à l’Origami à Mulhouse ses clichés de migrants, aux frontières de l’Europe, de Calais à Lesbos. Propos recueillis en janvier 2017. « La photo a toujours été […]

  • Olivier Nasti, qui es-tu ?
    Olivier Nasti, qui es-tu ?

    Le Chambard ** - Kaysersberg  -  Kaysersberg

    En Alsace, Olivier Nasti, tout le monde connaît. Sa réputation d'étoilé Michelin, son parcours sans faute jusqu'à la palme du Meilleur Ouvrier de France en 2007, sa légende de cuisinier hors-pair... tout cela le précède. Mais qui est Olivier Nasti, l'homme derrière la toque ? Interview. Propos recueillis en décembre 2012. Olivier Nasti, votre parcours de chef […]

  • Caroline Furstoss, sommelière (très) particulière
    Caroline Furstoss, sommelière (très) particulière

    Les amateurs de vins la connaissent bien : Caroline Furstoss, sommelière colmarienne qui a travaillé avec les grands noms de la gastronomie ! Elle est jeune, jolie, et sympathique. Et en plus, elle est Haut-Rhinoise. Elle a été élue « Sommelière de l’année » en 2014 à tout juste 30 ans, a démarré chez Haeberlin à l’Auberge de l’Ill, […]

  • Mariella Kieny - La Maison Kieny :  le challenge d’une vie
    Mariella Kieny - La Maison Kieny : le challenge d’une vie

    Restaurant La Maison Kieny * - Riedisheim  -  Riedisheim

    Les chefs étoilés d’Alsace ont perdu l’un de leurs fiers représentants au printemps dernier : Jean-Marc Kieny, à la tête de La Poste - Kieny à Riedisheim, 1 étoile Michelin depuis 1990. Avec beaucoup de courage et entourée de toute l’équipe du restaurant, Mariella Kieny, sa veuve, a souhaité continuer l’aventure et maintenir le niveau d’excellence […]

  • Luc Georges : la photo pour témoigner
    Luc Georges : la photo pour témoigner

    La rencontre

    Après une carrière dans le graphisme et la communication, Luc Georges se consacre entièrement à sa passion : la photographie, dans une veine sociale. Il expose jusqu’à la fin du mois à l’Origami à Mulhouse ses clichés de migrants, aux frontières de l’Europe, de Calais à Lesbos. Propos recueillis en janvier […]

  • Olivier Nasti, qui es-tu ?
    Olivier Nasti, qui es-tu ?

    La rencontre

    Le Chambard ** - Kaysersberg

    En Alsace, Olivier Nasti, tout le monde connaît. Sa réputation d'étoilé Michelin, son parcours sans faute jusqu'à la palme du Meilleur Ouvrier de France en 2007, sa légende de cuisinier hors-pair... tout cela le précède. Mais qui est Olivier Nasti, l'homme derrière la toque ? Interview. Propos recueillis en décembre […]

  • Caroline Furstoss, sommelière (très) particulière
    Caroline Furstoss, sommelière (très) particulière

    La rencontre

    Les amateurs de vins la connaissent bien : Caroline Furstoss, sommelière colmarienne qui a travaillé avec les grands noms de la gastronomie ! Elle est jeune, jolie, et sympathique. Et en plus, elle est Haut-Rhinoise. Elle a été élue « Sommelière de l’année » en 2014 à tout juste 30 ans, a démarré chez […]

  • Mariella Kieny - La Maison Kieny :  le challenge d’une vie
    Mariella Kieny - La Maison Kieny : le challenge d’une vie

    La rencontre

    Restaurant La Maison Kieny * - Riedisheim

    Les chefs étoilés d’Alsace ont perdu l’un de leurs fiers représentants au printemps dernier : Jean-Marc Kieny, à la tête de La Poste - Kieny à Riedisheim, 1 étoile Michelin depuis 1990. Avec beaucoup de courage et entourée de toute l’équipe du restaurant, Mariella Kieny, sa veuve, a souhaité continuer […]

  • Denis Leroy, directeur de l\'Ecomusée d\'Alsace : « Je mise sur l\'énergie collective de ce lieu »
    Denis Leroy, directeur de l'Ecomusée d'Alsace : « Je mise sur l'énergie collective de ce lieu »

    La rencontre

    Printemps 2019. Denis Leroy vient de prendre la tête de l'Ecomusée d'Alsace. Il souhaite d'abord bien connaître le lieu et ceux qui le font vivre avant d'en imaginer les projets futurs. Par Mike Obri Le nouveau directeur de l'Ecomusée, arrivé le 1er mars dernier, est un manager qui aime jouer collectif. Trait de personnalité surprenant dans un quotidien de […]

Commentaires

Lisez le Journal des Spectacles
couverture magazine spectacles 321

Lisez Spectacles en ligne

Chaque mois, le Journal des Sorties en Alsace

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !

JDS sélectionne pour vous les meilleures idées de sorties en Alsace. Vous aussi profitez pleinement de tout ce qu'il se passe près de chez vous.