Rechercher : Tapez les premières lettres de votre ville

Où ?

Quoi ?

Quand ?

Sorties en Alsace
Magazine>Actu Magazine>Rock et chanson dans le Haut-Rhin

Rock et chanson dans le Haut-Rhin

        
Les rock-stars du coin montent en puissance (ici les Mulhousiens de Baby Bring Bad News) DR Les rock-stars du coin montent en puissance (ici les Mulhousiens de Baby Bring Bad News)

Des groupes, ce n’est pas ce qui manque, il suffit d’aller faire un tour en ville un soir de Fête de la Musique pour s’en assurer... Des groupes qui ont en plus une vraie vision artistique, des chansons qui resteront dans les mémoires de ceux qui les ont croisées (à défaut d’être matraquées par les radios) et une attitude qui inspire l’envie de les suivre, c‘est bien sûr plus plus rare mais ça existe bel et bien dans le Haut-Rhin : «Des fois, tu tombes sur un projet qui sort du lot en laissant une impression très fraîche, qui est boosté par l’amour de la musique et l’envie de la partager avec simplicité et bonne humeur», témoigne Frank, régisseur des locaux de répétition du Noumatrouff...

Un terroir rock

Pour tomber sur ces perles, un peu de curiosité s’impose car l’étiquette «Vu à la télé» semble définitivement inconnue de la scène locale (Alsace 20, à la rigueur...). N’empêche que consommer local, c’est bio (un bilan carbone proche de zéro), c’est plus humain (on peut toucher les stars voire même boire une bière avec elles sans difficulté), et ça peut satisfaire à tous les goûts : chanson (un joli vivier à Mulhouse), metal (des scènes florissantes à Colmar ou Cernay), rock plus ou moins garage (un sacré retour en grâce apparaît chez les plus jeunes), hip-hop (une scène certes mal exposée)...

En résumé, croyez-en notre modeste expérience, on sort régulièrement comblé des lieux qui soutiennent les artistes du coin. Les bars et cafés-concerts comme les Copains d’Abord, Greffier, Caf’Conc’, Hôtel de l’Ange et autres Poussin Vert sont bien sûr des lieux de choix pour satisfaire sa curiosité en toute intimité... Dans les salles plus grandes, on arrivera à l’heure pour les premières parties : par exemple, les concerts au Noumatrouff ou ceux organisés par Live! au Grillen, sont précédés quand c’est possible d’apéritifs locaux.

Pour Marco, chanteur du groupe pop Parano, comme pour beaucoup d’autres d’ailleurs, «il manque une scène de format intermédiaire : il n’y a pas de vraie tradition de lieu alternatif ici». Le succès des scènes ouvertes du Noumatrouff prouve qu’il y a pourtant une demande, et de la matière... «J’ai l’impression qu’il y a plus de groupes qu’il y a quelques années, mais c’est peut-être parce que tout paraît immédiatement accessible, avec internet», ajoute Marco.

MySpace, en particulier, donne à tous les projets une visibilité littéralement mondiale. Le CD reste pourtant un mode d’expression indispensable, que ce soit pour se faire connaître («Tu laisses des traces là où tu passes», lance Enguerrand de Baby Bring Bad News) ou pour réaliser de vrais albums : «C’est ça qui nous a permis de dépasser les frontières de l’Alsace», admet Séb de Valiumvalse, un des groupes locaux qui a fait le plus de chemin sur la route de la renommée.

A juger de la qualité générale d’une scène qui peut paraître un peu désorganisée, d’autres les y suivront, permettons-nous de prendre ci-après quelques paris...

Rock et chanson à Mulhouse : vibrez local !

  Commentaires

  • marie_gmh | 09/03/10 | 17h59

    Il a raison, la scène musical mulhousienne est inexistante, vous faites croire que cette région est bourrée de talents alors qu'elle en est très pauvre, vous dites n'importe quoi, je ne comprends pas comment vous ne pouvez pas le voir
    C'est scandaleux !!!

  • elismusic | 08/03/10 | 12h27

    ffff, il suffit de s'y connaître un minimum en musiques actuelles pour savoir que la Région est pauvre en groupes rock ou chanson (surtout Mulhouse!!) alors arrêtez de dire n'importe quoi et faîtes votre travail de journaliste! même le sud (Marseille ect) ont une scène rock plus vivante!!

A voir également

Magazine
Le QUIZ de la semaine Passtime 68 Passtime 68

Cette semaine Jds vous offre des guides Passtime Haut-Rhin, avec des réductions dans plus de 150 établissements (restaurants, commerces, loisirs...). 4 guides Passtime 68, édition 2017 à gagner !

Participer
Lisez le Journal des Spectacles
couverture magazine spectacles 292

Lisez Spectacles 68 et 67 en ligne

Chaque mois, le Journal des Sorties en Alsace

Articles les plus lus
Abonnez-vous à la newsletter JDS