Magazine>Actu Magazine>The Wooden Wolf : à fleur de peau

The Wooden Wolf : à fleur de peau

The Wooden Wolf, nouveau projet musical mené par Alex Keiling The Wooden Wolf, nouveau projet musical mené par Alex Keiling DR

Derrière The Wooden Wolf se cache le songwriter Alex Keiling, installé dans le Sundgau. Son album, 14 ballads Op.1., où il laisse dériver son inconscient, est de très haute volée.

Alex Keiling, leader du groupe Alex Keiling and the Maryjill band installé dans le Sundgau, adepte d’un folk américain puisé à la source, mais original avec son violoncelle et ses percussions du monde, se lance dans un nouveau projet musical. Sous le nom de The Wooden Wolf, il livre 14 ballads Op.1. Dès la première chanson, A Little bit of cryin’, il vient nous cueillir à chaud avec son jeu de guitare aérien qui va caresser les cordes dans les aigus, sa voix floconneuse qui devient écho avec la superposition des parties chantées … Rendons-nous à l’évidence : c’est tout simplement beau. Et le mot simplement a ici toute son importance, car Alex Keiling revendique un album « spontané, libre et sincère ».

C’est un disque fait à la tombée de la nuit, quand on a bu quelques verres, quand on laisse les doigts courir sur sa guitare et sa feuille blanche, et que les idées jaillissent inconsciemment… Les chansons ont été écrites et composées dans un même élan, certaines sont des improvisations enregistrées dans l’instant , pour atteindre « une dimension surréaliste. » Et ce n’est donc pas un hasard de retrouver une version anglaise et musicale du poème de Paul Eluard « A perte de vue dans le sens de mon corps », qui se termine sur ce vers : « L'amour c'est l'homme inachevé. »

Ah, l’amour ! Si ce n’est pas ce qui fait tourner le monde, c’est en tout cas le moteur essentiel de cet album qui nous plonge dans une atmosphère souvent sombre et mélancolique. Le coup de blues n’est jamais loin, thème cher au folk américain s’il en est. Le coup de grâce arrive quant à lui avec le dernier titre, When hungry ghost of your love whispers in my ears, moment de pure émotion appuyé par le violoncelle de Marie Langenfeld. Nous sommes ici en territoire connu, celui des âmes sensibles et tourmentées, qui laisse le bonheur à d’autres, à l’image des références de l’artiste : Elliott Smith, Nick Drake, Bonnie Prince Billy…. Cette voix d’écorché vif, parfois au bord de la rupture, n’a pas fini de nous hanter…

Commentaires

Vous aimerez aussi

Dans la même rubrique

  • Retour en images sur le festival Momix 2021
    Retour en images sur le festival Momix 2021

    Actu Magazine

    Une année pas comme les autres, mais Momix a tenu bon ! Visionnez la vidéo du retour en images d'un festival Momix pas comme les autres... mais tellement salvateur ! Communiqué de presse : Réalisation : Vladimir Lutz, animation intro : Sabine Allard, musique : Keston Cobblers Club, illustration : Zeloot Lorsque nous avons pris la décision de maintenir le […]

  • La Maîtrise de l\'Opéra national du Rhin recrute !
    La Maîtrise de l'Opéra national du Rhin recrute !

    Actu Magazine

    Fidèle à sa vocation de transmettre la passion du chant choral et d'ouvrir les jeunes à la richesse du monde lyrique, la Maitrise de l’Opéra national du Rhin recrute de nouveaux membres pour la saison 2021-2022. La saison présente a été considérablement bouleversée par la crise sanitaire, mais ces perturbations ont […]

  • Revivre la culture
    Revivre la culture

    Actu Magazine

    Le collectif “Revivre la culture” regroupe de nombreuses associations haut-rhinoises. "En soutenant notre démarche concernant la nécessité de reprendre les activités culturelles vous nous aideriez à retrouver le lien social, l’expression de notre humanité, notre envie à retrouver les émotions au contact du spectacle […]

  • Le chemin des Cimes à Drachenbronn
    Le chemin des Cimes à Drachenbronn

    Actu Magazine

    Drachenbronn-Birlenbach

    Ouverture prévue pour le printemps 2021 ! Le belvédère tout en bois nommé "Le chemin des Cimes" pourra accueillir ses premiers visiteurs (si la situation sanitaire le permet) fin mars. Les travaux ont débuté en septembre 2020 et sont sur le point de s'achever pour l'ouverture printanière. Avec un chemin des cimes de 1 050 mètres et une […]

  • Poussez les portes virtuelles des Dominicains de Haute-Alsace !
    Poussez les portes virtuelles des Dominicains de Haute-Alsace !

    Actu Magazine

    Les Dominicains de Haute-Alsace à Guebwiller sont un lieu d’exception de la Vallée du Florival et plus largement dans le paysage culturel et patrimonial alsacien. Ancien couvent, ils offrent une architecture exceptionnelle, où la musique opère instantanément. En raison de la situation sanitaire, les portes des Dominicains de Haute-Alsace sont actuellement […]

Abonnez-vous à la newsletter JDS

Chaque jeudi l'agenda du week-end !